REPENSER ENSEMBLE LES MOBILITÉS DE DEMAIN EN LORRAINE

Comment aborder collectivement les enjeux de mobilité d’aujourd’hui au regard des défis de demain ? Quelle stratégie coordonnée des politiques de transports et d’aménagement du territoire à l’échelle Lorraine ? Ce sont les grands enjeux du Grenelle des mobilités en Lorraine, initié à l’été 2019 par la Région Grand Est, en partenariat avec le Pôle métropolitain européen du Sillon lorrain et l’État. Confiée au réseau des 3 agences d’urbanisme lorraines (AGURAM, Scalen, Agape), cette démarche ambitieuse et originale adopte une approche prospective. Depuis son lancement, les élus confrontent les problématiques actuelles de la mobilité à 3 défis : environnemental/climatique, social/sociétal, et de l’innovation dans les transports. La crise sanitaire a accéléré l’urgence de ces défis au point d’en faire émerger un 4e : celui de la résilience face aux crises. Si la méthode et l’agenda ont été bouleversés par la crise, cela n’a pas empêché d’avancer. Cet article fait le point.

Le constat à l’origine de la démarche :

En Lorraine, la mobilité est un enjeu déterminant pour l’attractivité et la cohésion du territoire. Un territoire qui est marqué par d’importants flux locaux et internationaux, convergeant vers des infrastructures en voie de saturation, ainsi que par l’interdépendance de bassins de vie imbriqués au-delà des frontières. Dans la continuité de la promulgation de la loi LOM, et alors que s’esquisse le projet de Loi 3D (décentralisation /différenciation/déconcentration), dont la mobilité est une thématique prioritaire, ce Grenelle ouvre le champ des possibles pour imaginer les mobilités de demain.

La problématique : Comment aller plus loin ensemble, à l’échelle d’un espace transfrontalier sans existence administrative propre ?

Le calendrier des travaux pilotés par les agences :

Printemps 2020 : Ateliers en visioconférence pour partager les enjeux et s’approprier le diagnostic, avec des techniciens issus des collectivités territoriales (AOM, région, départements), d’organismes d’État et de partenaires (Dreal, Cerema, etc.).

Les travaux autour du diagnostic posé par les agences d’urbanisme ont permis d’aboutir à un socle de 8 grands chantiers, impliquant de nombreux acteurs dans l’ensemble des territoires :

  • 1. Le Réseau Express Métropolitain : jouer collectif pour porter un projet lorrain et transfrontalier
  • 2. Autour du Réseau Express Métropolitain : s’appuyer sur les gares pour irriguer tous les territoires
  • 3. Des mobilités lisibles : harmoniser et innover pour faire simple
  • 4. Des mobilités pour tous : amener la mobilité pour mieux accompagner les moins mobiles
  • 5. À vélo ou à pied : changer de braquet pour faciliter le quotidien
  • 6. La voiture partagée : massifier l’usage pour réduire la congestion et la pollution
  • 7. Mobi-litäten-lités-litéis : un schéma partagé pour construire la mobilité transfrontalière de demain
  • 8. Fret et logistique : coopérer et financer pour fluidifier et décarboner.

– Automne-hiver 2020 : Copil et temps de travail du Grenelle à proprement parler, au travers d’ateliers dans un format élargi aux élus et à la société civile, pour mettre en débat les chantiers, en compléter le contenu et parvenir à une feuille de route à une échelle inédite.

2021 : Poursuite des travaux vers la production d’une charte d’engagement et un « Livre blanc » pour le printemps.

Mots clés : , , , , , , ,

03 87 21 99 00

Immeuble Ecotech
3 rue Marconi
57070 METZ

contact@aguram.org