EUROMÉTROPOLE DE METZ / FAVORISER L’INCLUSION NUMÉRIQUE DANS LES QUARTIERS PRIORITAIRES

Qu’est-ce que l’illectronisme ? Quels sont les publics concernés sur le territoire de l’Eurométropole de Metz et quelles difficultés rencontrent-ils, avec quels impacts sur leur vie quotidienne ? Quelles actions les acteurs locaux peuvent-ils mener pour accompagner ces publics, répondre à leurs attentes et les
anticiper ? Une étude AGURAM et un Reper’ de synthèse pour faire le point.

Savoir utiliser les ressources numériques courantes est devenu presque aussi indispensable que savoir lire,
écrire et compter. Ne pas avoir accès à Internet ou ne pas savoir utiliser un logiciel de traitement de texte représente un réel handicap, notamment pour effectuer des démarches administratives, ce qui peut accroître la vulnérabilité sociale de populations déjà fragiles.

La crise sanitaire a révélé les nombreuses difficultés qu’ont pu rencontrer les publics relevant de la cohésion sociale (freins dans l’accès aux droits, à l’éducation, aux soins, à l’emploi, etc.) et l’Eurométropole de Metz n’est pas épargnée par le phénomène.

Pour mieux décrypter ce phénomène, elle peut s’appuyer sur une étude réalisée par l’AGURAM, dans le cadre de sa mission d’observation du contrat de ville, pour répondre à l’objectif de lutte contre la fracture numérique inscrit dans le protocole d’engagements renforcés et réciproques.

L’objectif est d’apporter des éléments de connaissance aux acteurs locaux et associatifs souhaitant se mobiliser en faveur de l’inclusion numérique dans les quartiers prioritaires.

Téléchargez ci-dessous notre étude ainsi que notre Reper’ de synthèse

Mots clés : , , , , , ,

03 87 21 99 00

27 place Saint-Thiébault
57000 METZ

contact@aguram.org