Étiquette : friches

Avec l’objectif européen et national de Zéro artificialisation nette (ZAN) introduit dans la loi Climat et résilience, les friches et le foncier lié sont un bien commun ciblé en priorité pour répondre aux besoins de logements, d’activités, d’équipements, d’espaces publics et de renaturation. Ces friches, qu’elles soient polluées ou non, constituent parfois les seuls espaces où il est possible d’aménager de nouveaux quartiers. Cependant, leur reconversion est souvent complexe, et implique une action publique. L’Établissement publique foncier de Grand Est a mis en place un outil d’aide à la décision pour les identifier, disposer d’informations à jour et préparer les conditions de leur mobilisation. Cet observatoire est partenarial : il mobilise les agences d’urbanisme lorraines (Agape, AGURAM et Scalen) et concerne les 4 départements avec une base de données unique. Il prend la forme d’un atlas interactif à consulter sur le site de l’EPFGE.

Lire la suite

Un fonds de recyclage de friches est lancé depuis l’été 2020. Le récent plan de relance a doté ce fonds d’une enveloppe de 300 M€, témoignant de l’engagement du gouvernement en faveur de la sobriété foncière. Cet effort exceptionnel permettra d’intervenir afin de débloquer des situations qui ne pourraient l’être sans un soutien public. L’AGURAM se tient à la disposition des collectivités de Moselle pour les accompagner dans leurs projets de reconversion et se saisir des aides disponibles. Contactez-nous !

Lire la suite

Les agences d’urbanisme lorraines (AGURAM, Agape et Scalen) ont construit un observatoire 2020-2021 des friches pour les 4 départements – Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges. Dans le contexte grandissant du Zéro artificialisation nette, cet observatoire constitue une première base qui permettra à l’EPF Grand Est de mieux connaître les friches, de suivre leurs évolutions et d’identifier des potentiels fonciers. Ces connaissances centralisées seront intégrées à la plateforme nationale Cartofriche et seront utiles à tous les territoires. Une journée de travail expérimentale, avec les élus et les techniciens, a été proposée sur le territoire du Warndt-naborien, en Moselle-est : quels sont les enjeux urbains de ces sites et de leur environnement ? Quel potentiel ont-elles ? Leur foncier est-il complexe à réinvestir ? Ce temps d’échange était l’occasion de questionner la vocation de chaque site, ainsi que les étapes dans les reconversions pressenties. Pour la Moselle, les travaux se poursuivent et viendront alimenter les réflexions dans l’actualité de la loi Climat et résilience.

Lire la suite

03 87 21 99 00

27 place Saint-Thiébault
57000 METZ

contact@aguram.org