L’une des mesures phares de la loi Climat et résilience d’août 2021 est l’objectif Zéro artificialisation nette des sols d’ici 2050 (ZAN). Cet objectif incite les territoires à repenser leur manière d’aborder l’urbanisation des sols et à mener des politiques d’aménagement durable. Cette publication, réalisée pour la Région par les 7 agences d’urbanisme du Grand Est (réseau 7Est), est une boîte à outils pour identifier, suivre et évaluer les potentiels fonciers dans le temps, et anticiper au regard des besoins (résidentiels, économiques, etc.). Les élus et techniciens y trouveront les expériences et méthodologies développées par les agences d’urbanisme sur le territoire régional, dans des contextes locaux très variés.

Lire la suite

Le développement des activités humaines a conduit à « consommer » de plus en plus d’espace, à tel point que ce modèle est devenu insoutenable. En France, en 2017, près de 30 000 ha d’espaces naturels ou agricoles ont été artificialisés (3x la surface de Paris). Les conséquences sont pourtant nombreuses et connues. Sur le plan environnemental, l’artificialisation imperméabilise les sols et contribue à la disparition de la biodiversité. Cet étalement urbain a aussi généré un éloignement des centres urbains, avec des conséquences néfastes sur le plan environnemental (utilisation massive de voitures individuelles) et urbain (désertification de centres-villes). La Fédération nationale des agences d’urbanisme, l’association nationale des EPF locaux et le réseau national des EPF d’État se mobilisent sur les enjeux de sobriété foncière et du zéro artificialisation nette (ZAN) qui découlent de la loi Climat et résilience. Découvrez leur déclaration commune.

Mettre la qualité de vie des ainés au cœur des stratégies d’aménagement urbain, c’est veiller au bien-être de nos grands-parents, parents et de nous-même un jour prochain. Le bien être des seniors est une préoccupation croissante d’inclusion pour les politiques locales. Cette prise de conscience, accéléré par la pandémie, nous invite à créer une société plus à l’écoute des besoins de tous et notamment des plus fragiles. Ce dossier Fnau montre la diversité des approches des agences d’urbanisme sur qualité de vie des ainés. En p25, un article AGURAM sur le thème « Bien en ville : répondre aux besoins des seniors grâce à la marchabilité », qui parle des expérimentations réalisées avec la Ville de Metz dans le quartier Sainte-Thérèse.

Lire la suite

Depuis de nombreuses années, les agences d’urbanisme ont développé des SIG et sont, en raison même de leurs missions et de leur mode partenarial et transversal de fonctionnement, devenues de véritables experts de l’usage de ces puissants outils. Ce dossier Fnau revient sur les SIG en agence, le rôle des géomaticien.nes, et dresse les enjeux à venir. En effet, l’accès aux données et la déontologie qui doit encadrer leur exploitation constituent aujourd’hui des défis pour les territoires. Certaines informations concernant les espaces paraissent constituer un bien commun territorial. Et si les SIG des agences étaient des tiers de confiance à même de gérer ce bien commun au mieux de l’intérêt général ?

Lire la suite

Comment penser les mobilités de demain en Lorraine ? C’est la question pivot du Grenelle des mobilités, lancé en juillet 2019 par Élisabeth Borne, alors ministre des Transports. Mené par la Région Grand Est et le Pôle métropolitain européen du Sillon lorrain, il a permis d’aboutir à la production d’un Livre blanc des mobilités en Lorraine, porté par les élus de l’ensemble du territoire. Ce travail, réalisé en lien avec les 3 agences d’urbanisme lorraines (AGURAM, Agape et Scalen), qui ont animé l’ensemble de la démarche et organisé les ateliers visant à faire émerger des thématiques phares, a pu réunir près de 200 participants malgré le contexte de crise sanitaire. Découvrez les 9 engagements et 27 propositions d’actions du Grenelle, qui conforte l’intérêt d’aborder la mobilité à l’échelle Lorraine, avec l’émergence d’un collectif lorrain à consolider, et d’articuler la vision stratégique avec des actions opérationnelles.

Lire la suite

De la gestion économe à l’absence d’artificialisation

– La question de la gestion économe des sols n’est pas nouvelle et a fait son apparition dans le Code de l’urbanisme dès 1983

– Le principe en a été réaffirmé par la loi SRU et les lois « Grenelle »

– La loi « Climat et résilience » introduit un nouveau modèle pour les documents d’aménagement et de planification, avec un échéancier précis , en passant d’une obligation de moyens à une obligation de résultats

03 87 21 99 00

27 place Saint-Thiébault
57000 METZ

contact@aguram.org