• Agence

       Plaquette de présentation de l'agence   Histoire L’Agence d’urbanisme de l’agglomération messine (AGURAM) a été créée officiellement le 6 juillet 1974. Elle est alors le 18e organisme de ce type en France. Les agences d'urbanisme sont issues de la Loi d’Orientation Foncière de 1967, qui prévoit la création de structures associant l’Etat et les collectivités locales, en particulier pour l’élaboration des documents d’urbanisme. Les agences d’urbanisme apparaissent aussi à une période de remise en cause des modèles d’aménagement adoptés depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. La démolition de quartiers entiers dans les centres anciens pour cause de
    LIRE LA SUITE
  • Observer

    Les observatoires que l’AGURAM réalise chaque année, enregistrent les phénomènes urbains et péri-urbains.
    LIRE LA SUITE
  • Projeter

    Le projet est une mission essentielle de l’AGURAM. L’approche, qui peut croiser différentes thématiques.
    LIRE LA SUITE
  • Anticiper

    Ses compétences multiples, son socle de données capitalisées depuis de nombreuses années, son travail quotidien au plus près des élus.
    LIRE LA SUITE
  • Animer

    De par ses savoir-faire et les données qu’elle maîtrise, l’AGURAM est conviée à animer ou à collaborer à de nombreux groupes de travail.
    LIRE LA SUITE
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Consommation foncière en baisse dans le Grand Est

05. BREVE SRADDET Zoom foncier consommation illustration

Dans le cadre des travaux du SRADDET, les agences d’urbanisme du Grand Est (réseau Zest) ont analysé la consommation des espaces Naturels Agricoles et Forestiers dans le Grand Est.

A retenir

  • 4 700 ha/an consommés en moyenne sur les 5 dernières années (soit environ la superficie de la ville de Lyon chaque année) ;
  • 530 000 ha artificialisés dans le Grand Est (soit environ 9,5 are/habitant) ;
  • une baisse importante de la consommation foncière depuis 2007 sur le territoire et ses régions limitrophes ;
  • des territoires (SCOT, départements) très différents, que ce soit en densités initiales ou en consommation foncière et en causes de la consommation foncière ;
  • une corrélation entre l’évolution démographique et la consommation foncière qui diminue nettement : la population n’augmente donc plus nécessairement là où l’on consomme du foncier pour créer de l’habitat ;
  • un volume de construction neuve divisé quasiment par deux entre 2005-2007 et 2013-2015 ;
  • une vacance en forte augmentation

 

Pour en savoir plus et connaître les perspectives démographiques à l’horizon 2030 et 2040

Approche de la consommation des espaces Naturels Agricoles et Forestiers dans le Grand Est

Espace Membres