• Agence

       Plaquette de présentation de l'agence   Histoire L’Agence d’urbanisme de l’agglomération messine (AGURAM) a été créée officiellement le 6 juillet 1974. Elle est alors le 18e organisme de ce type en France. Les agences d'urbanisme sont issues de la Loi d’Orientation Foncière de 1967, qui prévoit la création de structures associant l’Etat et les collectivités locales, en particulier pour l’élaboration des documents d’urbanisme. Les agences d’urbanisme apparaissent aussi à une période de remise en cause des modèles d’aménagement adoptés depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. La démolition de quartiers entiers dans les centres anciens pour cause de
    LIRE LA SUITE
  • Observer

    Les observatoires que l’AGURAM réalise chaque année, enregistrent les phénomènes urbains et péri-urbains.
    LIRE LA SUITE
  • Projeter

    Le projet est une mission essentielle de l’AGURAM. L’approche, qui peut croiser différentes thématiques.
    LIRE LA SUITE
  • Anticiper

    Ses compétences multiples, son socle de données capitalisées depuis de nombreuses années, son travail quotidien au plus près des élus.
    LIRE LA SUITE
  • Animer

    De par ses savoir-faire et les données qu’elle maîtrise, l’AGURAM est conviée à animer ou à collaborer à de nombreux groupes de travail.
    LIRE LA SUITE
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Thionville : faire battre le cœur de ville

03. BREVE Redynamisation Thionville illustration

La ville de Thionville s’est tournée vers l’AGURAM pour lancer son projet de redynamisation du centre-ville. Le maire, Pierre CUNY, s’est appuyé sur le diagnostic élaboré par l'agence pour lancer la concertation avec les commerçants à l'occasion d'une réunion publique le 16 mai.

L’agence fait émerger des propositions d’actions concrètes pour reconquérir le centre-ville, sur :

  • le logement et les espaces publics ;
  • les fonctions de centralité et en particulier le commerce, l’enseignement et la santé ;
  • la mutation économique et l’innovation ;
  • la mobilité et le stationnement ;
  • la culture et la qualité de vie.

 

Un projet au long cours qui peut désormais compter sur l’aide financière de l’Etat par l’intermédiaire du programme Action cœur de ville (5 milliards d’euros répartis entre 222 communes).

Plus d’infos

Restitution de la 1ère phase d’étude - AGURAM avril 2018

« Thionville, faire battre le cœur de la ville » - La Semaine du 17 mai 2018

Espace Membres