• Agence

       Plaquette de présentation de l'agence   Histoire L’Agence d’urbanisme de l’agglomération messine (AGURAM) a été créée officiellement le 6 juillet 1974. Elle est alors le 18e organisme de ce type en France. Les agences d'urbanisme sont issues de la Loi d’Orientation Foncière de 1967, qui prévoit la création de structures associant l’Etat et les collectivités locales, en particulier pour l’élaboration des documents d’urbanisme. Les agences d’urbanisme apparaissent aussi à une période de remise en cause des modèles d’aménagement adoptés depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. La démolition de quartiers entiers dans les centres anciens pour cause de
    LIRE LA SUITE
  • Observer

    Les observatoires que l’AGURAM réalise chaque année, enregistrent les phénomènes urbains et péri-urbains.
    LIRE LA SUITE
  • Projeter

    Le projet est une mission essentielle de l’AGURAM. L’approche, qui peut croiser différentes thématiques.
    LIRE LA SUITE
  • Anticiper

    Ses compétences multiples, son socle de données capitalisées depuis de nombreuses années, son travail quotidien au plus près des élus.
    LIRE LA SUITE
  • Animer

    De par ses savoir-faire et les données qu’elle maîtrise, l’AGURAM est conviée à animer ou à collaborer à de nombreux groupes de travail.
    LIRE LA SUITE
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

SCoTAM : un séminaire sur les équilibres fonciers

03. BREVE Seminaire SCoTAM 12 04 2018 illustration

Le SCoTAM a organisé son 2ème séminaire de révision le 12 avril, à l'espace Jean Burger à Rombas. Consacré aux équilibres fonciers, il était co-animé par l’AGURAM. Plus d’une cinquantaine d’élus et acteurs socio-économiques ont participé aux échanges.

Les 7 intercommunalités représentées sont conscientes qu’elles possèdent de véritables leviers pour limiter leur consommation de foncier résidentiel et d’activités. L’objectif global de 50 % de réduction de la consommation d’espace devrait être maintenu. Les débats ont portés sur la territorialisation des objectifs de modération foncière par EPCI. Les échanges se poursuivront pour mettre à plat les besoins de foncier d’activités et envisager l’écriture de nouvelles règles.

L’après-midi était consacré à une visite du site des Portes de l’Orne.

Pour en savoir + : http://www.scotam.fr/

Espace Membres