• Agence

       Plaquette de présentation de l'agence   Histoire L’Agence d’urbanisme de l’agglomération messine (AGURAM) a été créée officiellement le 6 juillet 1974. Elle est alors le 18e organisme de ce type en France. Les agences d'urbanisme sont issues de la Loi d’Orientation Foncière de 1967, qui prévoit la création de structures associant l’Etat et les collectivités locales, en particulier pour l’élaboration des documents d’urbanisme. Les agences d’urbanisme apparaissent aussi à une période de remise en cause des modèles d’aménagement adoptés depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. La démolition de quartiers entiers dans les centres anciens pour cause de
    LIRE LA SUITE
  • Observer

    Les observatoires que l’AGURAM réalise chaque année, enregistrent les phénomènes urbains et péri-urbains.
    LIRE LA SUITE
  • Projeter

    Le projet est une mission essentielle de l’AGURAM. L’approche, qui peut croiser différentes thématiques.
    LIRE LA SUITE
  • Anticiper

    Ses compétences multiples, son socle de données capitalisées depuis de nombreuses années, son travail quotidien au plus près des élus.
    LIRE LA SUITE
  • Animer

    De par ses savoir-faire et les données qu’elle maîtrise, l’AGURAM est conviée à animer ou à collaborer à de nombreux groupes de travail.
    LIRE LA SUITE
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Appel public à la concurrence

Avis d'appel public à la concurrence pour la mise en place d’une solution de stockage sécurisé.

Télécharger le cahier des charges

L'évolution de l'offre de transports urbains Le MET' sur la journée est-elle toujours adaptée à la demande ?

02. BREVE Amplitude horaire PDU illustration

Pour répondre à cette question, l'AGURAM a procédé, dans le cadre de la révision du PDU de Metz Métropole, à une exploitation ad hoc de l’Enquête Déplacements SCoTAM (EDGT) qui apporte des éléments d’appréciation sur les fréquences proposées par le réseau LE MET' au regard de l’évolution de la demande de mobilité sur la journée.

L’exhaustivité n’a pas été recherchée, mais les « généralités » observéeS pour les trois grands types de lignes (METTIS, LIANE et CITEIS) permettent de constater que des progrès sont possibles !

Afin de mettre en perspective l’analyse, les fréquences proposées par quelques autres réseaux comparables (population, structuration du réseau…) ont été « plaquées » sur la demande de mobilité des résidents de Metz Métropole : pourrait-on mieux faire en s’inspirant d’autres réseaux français ?

 

L’offre Le MET’ et les grands rythmes de la ville

Espace Membres