• Agence

    Agence d'Urbanisme d'Agglomérations de Moselle.
    LIRE LA SUITE
  • Observer

    Les observatoires que l’AGURAM réalise chaque année, enregistrent les phénomènes urbains et péri-urbains.
    LIRE LA SUITE
  • Projeter

    Le projet est une mission essentielle de l’AGURAM. L’approche, qui peut croiser différentes thématiques.
    LIRE LA SUITE
  • Anticiper

    Ses compétences multiples, son socle de données capitalisées depuis de nombreuses années, son travail quotidien au plus près des élus.
    LIRE LA SUITE
  • Animer

    De par ses savoir-faire et les données qu’elle maîtrise, l’AGURAM est conviée à animer ou à collaborer à de nombreux groupes de travail.
    LIRE LA SUITE
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Appel public à la concurrence

1/ Avis d'appel public à la concurrence pour le renouvellement des stations de travail du Pôle Ressources et Communication, l’achat de deux ultrabooks et d’écrans, et la fourniture d’une solution logicielle antivirus. 2/ Avis d'appel public à la concurrence pour la mise en place d’une solution de sauvegarde locale et distante.
Télécharger le cahier des charges Télécharger le cahier des charges

La Grande région Est en mouvement

Grande regionEclairage des agences d'urbanisme : ADEUS, ADUAN, AGAPE, AGURAM, AUDC, AUDRR, AURM

Au coeur d’enjeux européens politiques et économiques, les territoires de la Grande région Est, et ceux limitrophes, ont connu nombre de bouleversements au cours des siècles et en particulier celui passé. L’évolution du périmètre régional s’insère dans ce temps long et dans une géographie plus large : ces dernières cinquante années, questionnements institutionnels et recompositions ont modelé ces contrées européennes, entre fragmentations et regroupements, égoïsmes et solidarités, essors, déclins et renaissances. Les notions de Nord et Sud y sont relativisées.

Prenant acte d’une situation institutionnelle renouvelée, les sept Agences d’Urbanisme de la nouvelle Grande région Est se sont associées pour partager de premiers éléments à cette échelle jusqu’alors peu éclairée.
Les liens Est/Ouest sont plus faibles que ceux Nord/Sud internes à la région, et également plus faibles que les solides liens transfrontaliers avec nos voisins de France et d’Europe, parmi les plus riches de l’Union européenne.
La Grande région Est n’est pas construite sur le modèle d’une métropole centrée et de ses périphéries, mais plutôt comme une imbrication entre métropolisation dense, ville diffuse et grands espaces aux abords de deux capitales européennes et d’une ville-monde puissantes.
La structuration urbaine évolue sur des temps très longs : la Grande région Est ne peut que s’appuyer sur ses caractéristiques présentes, sur le respect de ses identités, des spécificités, des forces de chacun de ses territoires, pour se construire à partir de leurs apports réciproques.
Cet effort d’imagination, ce pas de côté pour inventer un modèle de développement propre différent des modèles connus, tel qu’il mutualise les spécificités dans un fonctionnement commun lisible et que chacun en soit renforcé, est un des premiers enjeux. Le statu quo n’est pas suffisant.
Si cette Grande région Est et ses territoires ambitionnent un développement adapté, alors il sera original à l’instar de sa situation.

Espace Membres